Vacances : la Grèce guette le retour des touristes

Pour toute la Grèce, c'est le signe que les jours heureux ne sont plus très loin. Après de longs mois de fermeture à cause de la pandémie, l'Acropole, le cœur historique d'Athènes, accueille à nouveaux des visiteurs. Ils sont expatriés pour la plupart, ou étudiants en échange universitaire. C'est l'occasion de moments privilégiés, presque volés au Parthénon et ses 25 siècles d'histoire. "C'est une expérience qu'on ne fait qu'une fois dans sa vie, ça ne sera plus jamais vide comme cela", se ravit une visiteuse. 30 fois moins de visiteurs qu'en temps normal "C'est étrange de voir tout ça sans personne, alors qu'avant on était poussés, c'était blindé, il y avait beaucoup de monde", raconte un autre visiteur. Le pays est encore fermé aux touristes. Résultat : il y a 30 fois moins de visiteurs qu'en temps normal. La cohue et la foule de l'été 2019 semble être un lointain souvenir. Le tourisme représente 20 à 25% du PIB du pays.