Vacances : les Français veulent tourner la page du confinement

Christine et Jean-Louis sont les tout premiers clients de la saison d’un camping de la Drôme, heureux et soulagés de pouvoir enfin en profiter. Une clientèle venue des alentours en quête d’espace et de nature. Ici, la saison devait commencer le 16 mars, à la veille du confinement. L’inquiétude et l’inconnu sur la date de réouverture était grande, mais aujourd’hui, l’accueil des premiers vacanciers sonne comme une première délivrance. "On était vraiment impatients de la réouverture, après deux mois et demi à attendre et tourner dans le camping...", témoigne Denis Jouve, directeur du camping. Un parfum de liberté flotte dans l'air Ce camping fait figure d’exception dans la Drôme, puisque la grande majorité des établissements ne rouvrira que dans une à deux semaines. Le temps de mettre en place les mesures sanitaires, mais surtout d’enregistrer les réservations. "Les choses se mettent en place petit à petit (…) On n'a plus aucune réservation sur le mois de juin", indique Jean-Paul Goy, président de la Fédération départementale de l'hôtellerie de plein air. Qu’importe le nombre de clients pour cette journée de réouverture, il flottait, mardi 2 juin, sinon un parfum de vacances, en tout cas un air de liberté.