Vacances: les Français préfèrent partir en juillet

© Valentine CHAPUIS / AFP

Après la crise sanitaire du Covid pendant deux ans, les Français avaient hâte de partir en vacances. Cette année, on observe que beaucoup ne pouvaient plus attendre et sont partis en juillet plutôt qu'en août. Le budget moyen des familles a également augmenté, malgré l'inflation. Un engouement sans précédent.

C’est le grand week-end du chassé-croisé en France. On attend un samedi noir sur les routes pour le retour des juilletistes et le départ des aoûtiens. L’occasion de faire un premier bilan de ces vacances d’été 2022. Les Français sont beaucoup partis en vacances en juillet cette année, et même beaucoup plus que d'habitude.

Un budget moyen en hausse

Pas question de faire une croix sur leurs vacances : malgré l'inflation, les Français avaient hâte de partir cet été, et le plus tôt possible est le mieux. Les départs au mois de juillet ont augmenté de 50% par rapport à 2019, explique Alain de Mendonça, directeur général des agences de voyage PromoVacances et Fram. "De façon exceptionnelle, probablement lié à la sortie de crise du coronavirus, on a senti un empressement de beaucoup de Français à partir le plus vite possible en vacances pour changer d'air, se reposer et prendre le soleil."

Les Français partent vite, mais ils sont aussi cette année plus dépensiers. Après deux ans de Covid, les Français veulent avant tout profiter de leur été. "C'est un moment de relâchement et de plaisir" selon le directeur d'agences de voyage. "Il y a une volonté de faire de belles vacances et donc d'investir un peu plus."

>> LIRE AUSSI - Vacances : quelles sont les destinations prisées par les Français cet été ?

Même constat du côté des sites d’hébergement : selon, Solange Escure, directrice générale des Gites de France, le budget moyen des voyageurs a résisté à la crise et à la baisse d...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Chassé-croisé des vacances d'été : un weekend noir attendu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles