Vacances de février : "C’est vraiment le moment de partir, car les tarifs n’ont jamais été aussi bas", estime un professionnel du secteur

franceinfo
·1 min de lecture

"C’est vraiment le moment de partir, car les tarifs n’ont jamais été aussi bas que cette année pour ces vacances de février", a dit sur franceinfo samedi 13 février Didier Arino, le directeur général de Protourisme, une société de conseil spécialisée dans le secteur.

Des tarifs au plus bas car "notre secteur est dans une situation extrêmement difficile, même si les choses se sont un peu améliorées ces 15 derniers jours", dit-il. Les vacances scolaires ont débuté le 6 février pour la zone A (Besançon, Dijon, Grenoble, Lyon, Clermont-Ferrand, Limoges, Poitiers et Bordeaux) et débutent samedi 13 pour la zone C (Île-de-France, Montpellier et Toulouse).

Une envie de changer d'air

Cette amélioration se manifeste avec "énormément de réservations de dernière minute", selon Didier Arino. Il compte "quasiment 50 % de taux d’occupation par rapport à l’an passé", alors qu’il y a un mois "20 % de ceux qui étaient partis les années précédentes envisageaient de partir".

"Les Français ont envie de changer d’air, de pouvoir pratiquer des activités, se retrouver", dit-il. Mais avec les contraintes sanitaires et la fermeture des restaurants, ils "privilégient plutôt la maison individuelle ou les résidences de tourisme où ils peuvent se faire à manger".

Avec la fermeture des remontées mécaniques, les stations de ski souffrent, leurs taux d’occupation sont "relativement faibles", selon Didier Arino, qui les évalue à "environ la moitié de ce que c’était l’an dernier, pour ceux qui s’en sortent (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi