Vacances d'été : comment bénéficier d'une remise sur les péages ?

Depuis 2015, le prix des péages à augmenter de 10% en moyenne. (SOPA Images/LightRocket via Gett)

Alors que les grandes vacances ont débuté il y a quelques jours, le gouvernement a demandé aux sociétés d'autoroute de faire un geste pour les automobilistes. Comment en profiter ?

C'est un budget à ne pas négliger pour les vacances d'été. En plus de la location du logement, des activités et du prix de l'essence, le prix du péage est également un budget conséquent si vous prenez votre véhicule pour vous rendre à l'autre bout de l'Hexagone. De plus, après une augmentation de 0,44 % au début de l'année 2021, les péages des réseaux autoroutiers ont de nouveau augmenté d'en moyenne 2% au mois de février dernier et de 10% depuis 2015. Pour un trajet Paris-Nice (934 km), le prix du péage est par exemple de 80,90 euros ou même de 99,40 euros pour un Metz-Bordeaux (928 km).

Dans un contexte actuel où les prix de l'essence ont explosé ces derniers mois et où de manière plus générale l'inflation fait mal à de nombreux foyers, le ministre délégué aux Transports Clément Beaune a appelé les autoroutes à mettre en place des réductions temporaires aux péages pour les usagers en ce début de période de grande vacances.

Vinci offre 10% pour 5 millions de Français

Vinci s'est aussitôt exécuté. Après avoir bloqué cette année les tarifs de 80% des trajets de moins de 30 km, le géant de la construction a décidé d'accorder 10% de réduction sur le prix des péages pour les personnes qui paient en Chèques vacances du 14 juillet au 15 septembre. Cette mesure concerne près de 5 millions de Français, qui peuvent déposer jusqu'à 250 euros sur leur badge de télépéage Ulys, et donc bénéficier d'une remise maximale de 25 euros au cours de cette période de 2 mois. Une offre qui sera disponible dès ce jeudi sur l'ensemble du réseau de Vinci Autoroutes, premier concessionnaire autoroutier français qui gère près de la moitié des autoroutes de l'Hexagone.

De son côté, APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) a indiqué au Parisien que "les concessions autoroutières sont en cours de concertation pour envisager une réponse appropriée", tandis que les autres concurrents n'ont pas encore communiqué à ce sujet.

-30% pour les automobilistes réguliers

Il existe également une méthode méconnue pour faire des économies au péage, cette fois-ci sans utiliser des Chèques vacances. Comme l'indique le site du magazine AutoPlus, les sociétés d'autoroute que sont APRR, AREA, ASF, Cofiroute (Vinci Autoroutes), Escota, Sanef ou encore SAPN, proposent des réductions aux automobilistes réguliers. À partir de 20 trajets réalisés sur la même route chaque mois, soit 10 allers-retours, l'automobiliste bénéficie d'une remise de 30% sur l'ensemble des trajets effectués dans le mois. Pour en bénéficier, il est nécessaire d'avoir un badge de télépéage.

À LIRE AUSSI >>> Vacances d'été : comment payer moins cher les péages ?

Chaque société ayant un badge télépéage spécifique, il est nécessaire d'identifier l'offre d'abonnement qui propose cette offre. Elle s'appelle "Ulys 30" chez Vinci Autoroutes, "Fréquence +" chez Bip&Go (Sanef / SAPN), ou encore "CITO 30" chez Mango Mobilités (APRR), rappelle AutoPlus. Après avoir défini sur quel trajet vous souhaitez bénéficier de cette remise et après avoir renseigné votre plaque d'immatriculation, à vous les économies.

Le magazine consacré à l'automobile précise que si vous prenez l'autoroute 20 fois par mois pour faire Paris-Tours sur l'A10, cela vous coûtera 337,40 euros au lieu de 482 euros, soit une économie de 144,60 euros par mois et de plus de 7 euros par trajet.

VIDÉO - Drame sur l'autoroute A11 à Angers : un homme poignarde sa femme et provoque un énorme accident

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles