Vacances d’été : plus de 9 Français sur 10 choisissent la France

La charmante commune de Barjols, dans le Var.

Une écrasante majorité de Français prévoit de découvrir l’Hexagone pour le traditionnel congé estival. En revanche, chaque dépense sera comptée.

“J'appelle nos compatriotes à privilégier la France”, déclarait le 25 mai dernier Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’État chargé du tourisme sur LCI. Visiblement, le message est bien passé. Avec l’incertitude liée à la pandémie de Covid-19, 93% des personnes interrogées déclarent choisir la France pour leurs futures vacances estivales selon un sondage mené du 22 au 28 mai par VVF et rapporté par TourMaG. Malgré la réouverture de nombreuses frontières en Europe, seuls 3% des sondés sont tentés à l’idée de visiter le Vieux Continent.

Un budget vacances largement rogné

Touchés de plein fouet par la crise sanitaire, les professionnels du tourisme pourront ainsi compter sur le tourisme domestique pour tenter de sauver un minimum la saison. En revanche, les chanceux qui partiront en juillet ou août seront plutôt “fourmis” que “cigales” : un quart des personnes interrogées (27%) admet avoir rogné sur le budget vacances.

À LIRE AUSSI >>  Le top 20 des destinations les plus sûres pour voyager en Europe

Pour presque la moitié des sondés, le principal poste d’économies sera la restauration. 37% se passeront des loisirs, 36% feront sans les sorties culturelles, 34% sacrifieront les activités sportives, 22% rogneront sur l'hébergement et 16% réduiront leurs dépenses alimentaires. “L'anticipation de la crise économique est le juge arbitre de ces réductions de budget, avec en corollaire une forte attente pour les aides à la relance de la part des publics les plus sensibles”, note l’étude. Le budget moyen sera compris “entre 500 et 1 000 euros par personne” pour trois-quarts des futurs vacanciers. 

La mer toujours plébiscitée 

Sans surprise, la mer reste un incontournable. Ainsi, 39% des Français choisiront de partir sur le littoral, contre 29% pour la montagne. Pour le mode d’hébergement, les camping et villages vacances ont largement vos faveurs à l’inverse des locations AirBnB (8%) et des hôtels (8%). Enfin, la plus grande crainte de ce congé estival inédit est la contamination au coronavirus. 89% d'entre vous souhaitent une désinfection des lieux d'hébergement après chaque locataire.

À LIRE AUSSI >> La France devrait perdre 38 millions de touristes en 2020, un record en Europe

Les dates de vacances scolaires d'été 2020 restent inchangées : elles débuteront le lundi 6 juillet pour les trois zones A, B et C et s'étendront jusqu'au 1er septembre. 

NOS ARTICLES SUR LE CORONAVIRUS
>>
 Coeur, intestin, rein, cerveau... Les (très) nombreux organes touchés par le coronavirus
>> 
“J’ai hâte de voir en vrai les gens avec qui je bosse" : ils racontent leur nouveau travail pendant le confinement
>> 
Pourquoi la création d'un vaccin prend autant de temps ?
>> 
La carte interactive pour suivre l'évolution du Covid-19 dans le monde