Vacances d'été : quel est le profil des juillettistes et des aoûtiens ?

© RAYMOND ROIG / AFP

Les grandes vacances - ou vacances d'été - approchent à grand pas. Avec les fortes chaleurs attendues cet été, bon nombre de Français vont en profiter pour partir se ressourcer. La plateforme Liligo publiait en 2019 une étude selon laquelle, 60% des Français privilégiaient le mois de juillet au mois d'août. En effet, les prix y sont tout simplement moins élevés qu'en août. Cette différence entre juillettistes et aoûtiens est apparue en 1969, avec l'apparition de la quatrième semaine de congés obligatoire.

Un panier moyen similaire

Mais cette tendance s'est nettement inversée depuis 50 ans. "Historiquement, le mois d’août, avec la fermeture des usines, était le mois de la classe ouvrière et des salariés", expliquait le sociologue rennais Pierre Perier, au journal Ouest France , le 30 juillet 2021. Les cadres étaient plus libres de partir en juillet. Une donne qui a ensuite évolué "avec la désindustrialisation et la tertiarisation, le fractionnement des congés toute l’année, les 35 heures, le lissage sur les deux mois est plus fort", précise le spécialiste.

Cette nouvelle donne explique pourquoi les juillettistes partent plus en vacances que les aoûtiens : 15 jours contre 11, toujours selon Liligo. Pourtant, selon la plateforme, le panier moyen est sensiblement le même entre les deux camps : 592 euros pour un juillettiste contre 587 euros pour un aoûtien.

 

>> LIRE AUSSI - Vacances de Pâques ou d'été : les destinations à la mode pour cette année 2022

Les touristes plus p...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles