Vacances d'été : où se rendent les Français cette année ?

Vacances d'été : où se rendent les Français cette année ? (lepoint.fr)

Espagne, Grèce, Tunisie... L'inflation et la baisse du pouvoir d'achat n'empêchent pas les Français de prendre du bon temps pendant les vacances d'été.

Sans restriction sanitaire, les Français sont libres de voyager pendant ces vacances d'été. L'inflation et la baisse du pouvoir d'achat ne semblent pas non plus impacter leurs plans. Selon nos confrères d'Europe 1, sept Français sur dix ont prévu de partir au bord de la mer en Europe, vers des destinations habituelles, mais ils ne comptent toutefois pas partir trop loin de chez eux. Les séjours à la campagne tirent leur épingle du jeu cet été.

Près de neuf millions de Français ont déjà réservé leurs vacances à l'étranger. Les lieux de vacances les plus plébiscités restent assez classiques en 2022, les îles Canaries, la Crète, les îles Baléares ou encore la Tunisie. Les destinations au bord de la mer en Europe voire au nord de l'Afrique ont toujours la cote. « Il y a un engouement plus fort pour les destinations moyen-courriers, notamment par crainte encore d'une nouvelle vague de Covid, de peur d'être bloqué à l'étranger », constate Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du voyage, interrogé par Europe 1.

Des vacances en France

Tous les Français ne voyageront pas à l'étranger cette année. Nombreux sont ceux qui resteront dans l'Hexagone, en Aquitaine ou sur la Côte d'Azur, afin de profiter des plages françaises. Les séjours à la campagne gagnent en popularité grâce à une volonté de « vacances authentiques », décrypte François de Canson, président d'ADN Tourisme. « Les Français qui partent en vacances veulent des vacances authentiques. Il y a des lieux nat [...] Lire la suite

VIDÉO - Les vacances des stars : ce qu'il faut savoir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles