Vacances d'été : l'engouement des particuliers pour les piscines

Franck Le Borgne rêvait depuis trois ans d'avoir une piscine de 8 mètres sur 3 au milieu de son jardin. Après quatre mois de travaux, cet habitant de Guignen (Ille-et-Vilaine) va enfin pouvoir piquer une tête. Pour ce choix de vie, il a dépensé 45 000 €. Un investissement qui arrive tout de même quelques semaines trop tard.

Les spas sont en rupture de stock "On la regardait, elle était en construction pendant le confinement. Si elle avait été finie, on aurait pu en profiter", explique Franck Le Borgne. Le marché était déjà en pleine croissance dans l'ouest du pays, mais la hausse pourrait atteindre jusqu'à 30%. Le carnet de commandes d'un spécialiste est rempli avec des délais allongés jusqu'en septembre pour le début des travaux. La demande explose sur toutes les gammes, de 1 000 à 100 000 €. Les spas aussi sont en rupture de stock.