Vacances d'été : "Il faut dire" aux touristes qu'"ils vont pouvoir bouger"

·1 min de lecture

Dans sa dernière allocution sur la situation sanitaire liée au Covid-19, le président de la République Emmanuel Macron a fixé un horizon pour une réouverture possible des lieux culturels et des terrasses des bars et des restaurants à la mi-mai. Mais pour le moment, les vacances d'été semblent être trop lointaines pour être évoquées par l'exécutif. Invité dimanche sur Europe 1, Michel Durrieu, le directeur général de l'entreprise de campings nature et de villages vacances Huttopia International, a pourtant réclamé une plus grande clarté pour les mois à venir. "Les professionnels et les touristes ont besoin d'un calendrier", a-t-il souligné. "Ils ont besoin de perspectives, ils ont besoin d’espoir."

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

"Les gens ont envie de sortir"

Concernant les touristes, le dirigeant estime plus particulièrement qu'il "faut leur dire que cet été ils vont pouvoir bouger". "Il va y avoir une bouffée d’air, les gens ont envie de sortir, on le voit", souligne-t-il. "Il y en a qui vont avoir besoin de se retrouver." Et Michel Durrieu pense aussi aux professionnels du tourisme, fortement touchés par la crise. "Cette réouverture progressive avec des règles strictes (à partir de la mi-mai) va nous permettre de profiter donc il faut réserver" ses vacances, exhorte-t-il. "Les professionnels du tourisme en ont besoin."

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 4 avril

Selon lui, les efforts qui vont ê...


Lire la suite sur Europe1