Vacances 2023 : oui, vous pouvez profiter de 64 jours de repos en posant 26 congés

© Michel Stoupak / NurPhoto / NurPhoto via AFP

2023 sera l'année des ponts et des week-ends prolongés. Contrairement à 2022 où de nombreux jours fériés tombaient un dimanche (notamment le 1er et le 8 mai, Noël et le jour de l'An), cette année, quasiment tous seront en semaine. Il est même possible pour ceux qui travaillent du lundi au vendredi d'obtenir 64 jours de vacances , en posant seulement 26 jours de congés. Europe 1 vous explique comment optimiser votre année pour profiter des nombreux jours de repos permis par le calendrier.

Sept week-ends prolongés

Tout d'abord, sans même poser le moindre jour de congés, il y aura sept week-ends prolongés en 2023. Comme d'habitude, ceux du lundi de Pâques  le 10 avril prochain, et du lundi de la Pentecôte  le 29 mai. Et cette année, le 1er mai, le 8 mai, Noël et le jour de l'An 2024 tombent également un lundi. Quant à la Fête nationale du 14 juillet, elle tombe cette fois-ci un vendredi.

Grâce aux autres jours fériés de 2023, les travailleurs pourront profiter régulièrement des nombreux ponts permis par le calendrier.

Profitez de l'arrivée du printemps en avril

Dès le mois d'avril, en posant quatre jours du mardi 11 au vendredi 14, il est possible d'avoir neuf jours de vacances, grâce au week-end de Pâques.

Ne travaillez que 12 jours en mai

Comme chaque année, le mois de mai est celui qui permet aux personnes actives de profiter le plus possible des ponts. Et particulièrement cette année.

Première possibilité : poser quatre jours du mardi 2 au vendredi 5 mai vous permettra de profit...


Lire la suite sur Europe1