"On va s'entraîner avec les collègues, les conjoints" : à Amiens, les pharmaciens en stage pour apprendre à vacciner contre la grippe

franceinfo, Solenne Le Hen

Au centre SimUSanté de l'hôpital d'Amiens, une vraie-fausse pharmacie a été reconstituée. Tout y est : la caisse, les blouses, les étagères de boîtes de médicaments... et les faux clients. Une simulation de vaccination est mise en place pour vérifier que les pharmaciens ont bien assimilé la partie théorique de l'apprentissage, sur internet. Alors que la campagne de vaccination contre la grippe débute ce mardi 15 octobre, ils pourront pour la première fois vacciner dans leur pharmacie, après une expérimentation dans quatre régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie).

"Mon médecin m'a conseillé de me faire vacciner", indique le premier faux client. "Vous n'avez pas d'allergie à l'oeuf par exemple ?", lui demande le pharmacien stagiaire. "Si !" Les stagiaires du jour ne tombent pas dans le piège. "Dans ce cas-là, on ne va pas pouvoir la réaliser, parce qu'il y a des résidus d'oeufs dans le vaccin", explique le pharmacien.

Exercice suivant : apprendre à vacciner et à dompter la seringue sur un bras factice. "Votre vaccin, vous allez le tenir comme un crayon, comme une fléchette", explique Roxane Desjardins, infirmière et formatrice. "Vous devez introduire votre aiguille assez rapidement, perpendiculairement aux deltoïdes. C'est bon pour vous ?" Technique d'injection sous-cutanée, intra-musculaire... La mise en pratique est parfois hésitante. Selon Roxane Desjardins, les pharmaciens "n'ont pas ce même (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi