"Il va falloir desserrer" : Olivier Véran de nouveau interpellé sur la réouverture des parcs

Anne Hidalgo et Olivier Véran n'ont pas dit leur dernier mot. Alors que le déconfinement de la France a débuté ce lundi 11 mai, la maire de Paris a renouvelé sa demande concernant la réouverture des parcs et jardins dans la capitale (avec port du masque obligatoire) par le biais d'une publication sur Twitter, ce mardi 12 mai. "Compte tenu des besoins des Parisiens, car Paris est une ville très dense, je renouvelle ma demande d'ouvrir à la promenade les parcs et les jardins avec port du masque obligatoire, ce qui devrait aussi être le cas dans toutes les rues de notre ville", a écrit Anne Hidalgo.

Face à cette demande, Olivier Véran a aussitôt réitéré son refus d'envisager une dérogation pour les espaces verts. "Non, nous n'ouvrirons pas les parcs et jardins à Paris et en Île-de-France ainsi que dans les autres régions qui sont classées rouge", a répondu le ministre de la Santé lors d'un déplacement à Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) ce mardi 12 mai. "Ça peut être extrêmement tentant par le soleil que nous avons aujourd'hui que les gens se regroupent trop, s'amassent trop, qu'ils ne respectent pas les groupes de dix et qu'ils ne puissent pas respecter les conditions des gestes barrières", a-t-il ajouté, en précisant « avoir vu les images » sur les réseaux sociaux des Parisiens amassés « sur les quais de Seine », ce lundi 11 mai. À noter que les bois de Vincennes et de Boulogne sont intégralement ouverts depuis le début du déconfinement, tandis que les parcs et jardins de Paris restent,

Retrouvez cet article sur GALA

« Quand on tire, c’est pour tuer » : François Baroin ambitieux, cette phrase qui en dit long
Meghan Markle vexée par son image de diva capricieuse
Jean-Marie Bigard attaque Emmanuel Macron et les “tocards du gouvernement” sur la fermeture des bars
VIDÉO - Sophie Davant ne reconnaît pas un vendeur et ne s’en cache pas !
Jean-Michel Blanquer : ce lapsus qui tombe très mal face à des enfants