Comment va se dérouler le premier Noël de la reine Elizabeth sans Philip?

·2 min de lecture
La reine Elizabeth II lors de la cérémonie du dimanche du Souvenir au cénotaphe de Whitehall dans le centre de Londres le 10 novembre 2019 - Tolga AKMEN © 2019 AFP
La reine Elizabeth II lors de la cérémonie du dimanche du Souvenir au cénotaphe de Whitehall dans le centre de Londres le 10 novembre 2019 - Tolga AKMEN © 2019 AFP

Pour la reine Elizabeth, ce sera le premier Noël sans Philip depuis plus de sept décennies. Un Noël une fois encore bouleversé par la pandémie. Alors que la souveraine tenait à réunir, malgré tout, une cinquantaine de proches, mardi 21 décembre, pour le traditionnel déjeuner de Noël, elle a finalement dû renoncer ce projet.

La flambée des contaminations au variant Omicron du coronavirus a eu raison des retrouvailles familiales. Selon une source au palais de Buckingham citée par les médias britanniques jeudi, la reine a décidé d'annuler par précaution l'événement, en raison de la situation sanitaire alors que les cas de Covid-19 s'envolent à des niveaux record au Royaume-Uni.

Deuxième annulation

Ce déjeuner devait constituer la première grande réunion de famille depuis la mort du prince Philip en avril dernier. C'est la deuxième année consécutive que la reine doit annuler le traditionnel déjeuner de Noël, qui se déroule en temps normal à Buckingham. L'année dernière, c'est le variant delta, à la contagiosité accrue, qui suscitait des inquiétudes dans le pays.

876450610001_6282043896001

Pas de grandes agapes, cette année, donc. Le Mirror avance cependant que les enfants de la reine - Charles, et son épouse Camilla, Anne, Edward et son épouse Sophie - ainsi que William et Kate ont réduit au maximum leurs engagements pour prendre le moins de risques possible et pouvoir passer Noël avec elle.

Le déjeuner de Noël annulé, le séjour de la reine à Sandringham, où elle se rend chaque année à Noël, est lui "toujours à l'étude", selon les médias britanniques.

La reine, dont la santé préoccupe les Britanniques, a récemment dû réduire le rythme de ses engagements officiels. Mise au repos par ses médecins le 20 octobre dernier, la souveraine a, depuis, recommencé, au compte-goutte, à donner audience au château de Windsor, où elle réside depuis le début de la pandémie.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles