Comment va se dérouler la mission Artemis I autour de la Lune ?

Article initialement publié en mars 2022.

Mars 2022, c'était la première fois que le lanceur SLS (Space Launch System) se montrait tout entier au public de Cap Canaveral. Accompagné par la Pleine Lune, le SLS domine le site de lancement historique en se dirigeant lentement vers le pas de tir 39B. Il rappelle aux observateurs et à toute une génération le chemin que parcourait la Saturn V vers ce même pas de tir avant d'envoyer des astronautes sur la Lune. C’est une étape clé pour la Nasa qui a réussi le roulage de la fusée lunaire SLS. Et maintenant quelle est la suite ?

Le SLS arrivé sur son pas de tir, et maintenant ?

Il va falloir maintenant vérifier que le SLS s'adapte bien à son pas de tir. La Nasa a prévu une répétition générale au début du mois d'avril. La date exacte n'est pas encore communiquée. Dans cette répétition générale, est notamment inclus le test de remplissage des réservoirs du SLS. Pour décoller, la fusée lunaire consommera de l'oxygène et de l'hydrogène à l'état liquide. Si les réservoirs ont déjà été testés au préalable jusqu'à l'explosion, il s'agit là de vérifier que tout fonctionne bien dans les conditions du compte à rebours du lancement.

Une fois la répétition générale passée, la Nasa communiquera la date de décollage. Un décollage possible soit à partir du 7 mai si tout va bien, soit plus tard dans l'été comme on s'y attend. Il n’y aura personne à bord du vaisseau spatial Orion qui a été posé au sommet de ce lanceur titanesque. Artemis I est une mission de qualification, à la fois du vaisseau fabriqué en Europe et aux États-Unis, et surtout du SLS produit par Boeing. Si la mission est un succès, les astronautes d’Artemis II prendront le relais.

Suivez le décollage du SLS avec nous !

« Nous sommes prêts ! »

Le pas de tir 39B du centre spatial Kennedy a connu Apollo 10, la navette...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura