Tout ce qui va changer à la rentrée, de la primaire au lycée

Anthony Berthelier
Tout ce qui va changer à la rentrée, de la primaire au lycée

En un peu plus d'un an passé rue de Grenelle, le ministre de l'Éducation nationale a touché à (presque) tout, quitte à agacer les syndicats d'enseignants et de parents d'élèves qui dénoncent son "autoritarisme."

De la réforme emblématique du bac, à l'apprentissage obligatoire de la Marseillaise en primaire en passant par l'interdiction des téléphones portables, Le HuffPost a dressé une liste des principaux changements qui interviendront dans tout le cursus scolaire dès cette rentrée 2018.

Primaire

  • Des classes allégées

Mesure-phare du gouvernement, promesse du candidat Emmanuel Macron, le dédoublement des classes en primaire continue. A la rentrée 2017, les effectifs des 3700 classes de CP dans les écoles des quartiers très défavorisés (dits REP+) ont été réduits à une douzaine d'élèves. La mesure doit maintenant s'étendre progressivement aux CE1 de REP+ et aux CP des écoles des quartiers défavorisés (REP) à la rentrée prochaine puis, en 2019, aux CE1 de REP.

Un an après le début sa mise en place progressive, la dédoublement de ces classes est globalement plébiscité par les enseignants et syndicats, qui regrettent toutefois une mise en œuvre au détriment d'autres classes et écoles.

  • Ajustement en français et en maths

Début juillet, le conseil supérieur des programmes a dévoilé ses recommandations pour la rentrée 2018. Elles sont nombreuses, et pour beaucoup, rejoignent celles délivrées par le ministre Jean-Michel Blanquer aux enseignants de primaires en avril 2018.

Parmi celles-ci, le Conseil supérieur des programmes...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Cette vidéo peut également vous intéresser :