Il va battre le record du monde en regardant 203 fois « Kaamelott »

·1 min de lecture
Arnaud Klein en juillet 2021, juste avant de se lancer dans la course pour battre le record du monde.
Arnaud Klein en juillet 2021, juste avant de se lancer dans la course pour battre le record du monde.

Quatre cents heures. C?est le temps qu?a passé Arnaud Klein devant Kaamelott : Premier Volet depuis le 20 juillet. Ce monteur de 34 ans, qui vit à Reims, s?est lancé un défi fou au c?ur de l?été : battre le record du monde de visionnage d?un même film. Ce sera chose faite ce samedi 18 septembre. À 18 heures, il entamera sa 203e séance.

Le plus grand fan de la saga créée par Alexandre Astier ? « Pas du tout ! s?amuse l?intéressé auprès du Point. J?aime l?univers, ça me fait énormément rire, mais je ne me décrirais pas comme un fan. » Cette aventure, c?est surtout un rêve d?enfant pour celui qui, depuis tout petit, rêvait de battre un record du monde. L?idée est venue au début de l?été, accoudé au bar avec des amis. « On parlait de Kaamelott, qui allait sortir, et on rigolait en se demandant combien de fois on pourrait aller le voir. On a regardé s?il existait un record du monde pour ça, et j?ai décidé de déposer un dossier de candidature. »

À LIRE AUSSIJean-Christophe Hembert : « On regardera encore ?Kaamelott? dans 100 ans »

Kaagnott en ligne

Le détenteur actuel du record est un homme de 33 ans vivant en Floride, qui a raflé le titre en mars dernier après avoir vu 191 fois Avengers : Endgame (qui dure trois heures). « Il l?a même vu 202 fois, mais onze séances ont été invalidées par le Guinness Book des records », précise Arnaud Klein. Dès les avant-premières de Kaamelott, sorti le 20 juillet, il s?est alors lancé dans la course aux 203 visionnages, pour batt [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles