« On va aller au bout » : Édouard Philippe appelle à adhérer à son parti Horizons dans une vidéo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Jacques Witt/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

« Je vais essayer de vous expliquer ce qu'on veut faire, pourquoi on veut le faire. » Plus de deux semaines après le second tour des élections législatives, lors desquelles son parti Horizons a obtenu 28 députés à l’Assemblée nationale, Édouard Philippe est en plein recrutement. Pour toucher un maximum de potentiels nouveaux adhérents à son mouvement politique, lancé le 9 octobre 2021, l’ancien Premier ministre d’Emmanuel Macron s’est mis en scène dans une vidéo. Il présente cette séquence de plus de six minutes comme un « film ».

« Si vous adhérez, on sera heureux »

Sur Twitter, vendredi 8 juillet, Édouard Philippe a partagé sa vidéo accompagnée du hashtag #JeRejoinsHorizons. Dans la séquence, il s’illustre notamment en plein meeting politique ou à la rencontre des Français. Le maire (ex-Les Républicains) du Havre s’affiche au port de la commune normande, mais également en voiture, ou en train de rédiger une lettre à la main. Dès les premières minutes, il déclare d’ailleurs : « Alors je sais, un film qui commence comme ça, ça peut sembler rébarbatif, voire franchement sans intérêt (…) vous vous demandez pourquoi est-ce que je vous parle de ce parti et qu'est-ce que ça a à voir avec vous ? »

Le président du parti Horizons a alors laissé entendre qu’il cherchait de nouvelles personnes pour rejoindre sa cause. « Je vais essayer de vous expliquer ce qu'on veut faire, pourquoi on veut le faire. Et si à la fin vous adhérez, on sera heureux. Et si vous n'adhérez pas, on sera un ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles