Vœux aux Français : LREM défend Macron, RN et LFI inquiets

Les premières réactions politiques aux vœux télévisés d’Emmanuel Macron jeudi 31 décembre sont venues de la majorité. Sur franceinfo jeudi soir, le député LREM du Gers Jean-René Cazeneuve a retenu l’hommage aux anonymes : “Il a mis en exergue ces héros du quotidien.” Pour Christophe Castaner, président du groupe LREM à l’Assemblée nationale le message présidentiel doit être entendu sur le long terme : “Il s’est projeté en 2030 et bien au-delà de la question électorale que je ne veux pas nier, mais la France ne se réduit pas à un rendez-vous électoral.” RN et LFI insatisfaits Le Rassemblement national s’inquiète de l’autosatisfaction assumée du président, qui a “choqué” Laurent Jacobelli, le porte-parole du RN, invité de franceinfo. Une autosatisfaction qui a aussi interpellé le député La France insoumise Éric Coquerel, qui évoque "une espèce de propagande". De l’espoir, c’est ce que le chef de l’État a martelé, tout en soulignant que les premiers mois de l’année 2021 seraient encore difficiles.