Dans ses vœux, Emmanuel Macron salue les "héros de la Nation"

·2 min de lecture

Le président de la République a prononcé ses vœux pour l'année 2021, jeudi soir, après une année 2020 marquée par les épreuves. Il a notamment promis de combattre les «lenteurs injustifiées» dans le déploiement des vaccins contre le coronavirus.

Un quart d'heure de vœux présidentiels à l'issue d'une année éprouvante : jeudi soir, Emmanuel Macron est longuement revenu sur les épreuves de 2020, tout en promettant dès le printemps 2021 «un nouveau matin français». Evoquant une infirmière, un éboueur, un entrepreneur, une libraire, des gendarmes, des soldats ou encore Mauricette, la première Française vaccinée contre la Covid-19, le chef de l'Etat a aussi rendu un hommage appuyé aux «héros de la Nation». De la première femme à recevoir en France une injection du vaccin BioNTech-Pfizer, le président de la République a fait une icône de la lutte «contre l’obscurantisme et le complotisme», à l'heure où la stratégie vaccinale de la France a fait l'objet de vives critiques et où le ministre de la Santé, Olivier Véran, vient d'annoncer des modifications pour «accélérer» le déploiement du vaccin. Emmanuel Macron a également assuré qu'il «ne laisserai(t) pas, pour de mauvaises raisons, une lenteur injustifiée s’installer».

En revenant sur les calamités de 2020, le Président a salué «l'esprit de responsabilité collective» des Français, affirmant que la France était grâce à cela en meilleure posture que nombre de ses voisins. Emmanuel Macron s'est également félicité du bilan du gouvernement, vantant plusieurs réformes adoptées durant l'année écoulée et estimant que cette «épreuve historique a aussi révélé la solidité de notre Nation». Il a répété qu'il «assumait» d'avoir promis un soutien à l'économie «quoi qu'il en coûte». Enfin, il s'est aussi félicité du rôle joué par la France dans l'adoption par l'Union européenne d'un plan de relance «unique et massif».

"Nouveau matin français"

Soulignant la dimension historique de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne,(...)


Lire la suite sur Paris Match