Vœux d’Emmanuel Macron : un détail a surpris, voilà l’explication

·1 min de lecture

Tradition oblige, Emmanuel Macron a transmis ses vœux aux Français ce jeudi 31 décembre 2020. Un exercice hautement périlleux à plusieurs titres, l'année 2020 ayant été gâchée par l'épidémie de coronavirus, les difficultés sociales et économiques que cela a engendrées, et l'insécurité. Cette nouvelle allocution présidentielle était donc très attendue. Mais outre le fond, qui a évidemment suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, un détail a surpris les internautes : La Marseillaise jouée au violon avant les premiers mots du chef de l'État.

Mettre cette version plus douce et moins austère de La Marseillaise -interprétée par l'Orchestre à cordes de la Garde républicaine- en introduction de ses vœux présidentiels était un choix personnel d'Emmanuel Macron, rapporte notamment BFMTV et RTL.fr. Il voulait par là rendre une nouvelle fois hommage à Samuel Paty, le professeur d'Histoire assassiné en octobre dernier, pour qui cette même version de La Marseillaise avait déjà été jouée lors de l'hommage national à La Sorbonne.

Un autre élément dans la mise en scène de cette allocution a interpellé les internautes : le décor. Emmanuel Macron était assis dans un fauteuil dos à une cheminée. Un peu comme l'avait été Valéry Giscard d'Estaing lors de ses vœux présidentiels en 1975. Beaucoup ont donc vu dans ce décor aux allures « giscardiennes » un hommage à l'ancien président de la République, disparu le 2 décembre dernier des suites du coronavirus.

Article écrit avec la collaboration (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Nicolas Sarkozy a confié son chien en pension à la fin de son mandat
Emmanuel Macron « n’est pas content du tout » sur la vaccination
PHOTOS - Deva Cassel, Jenaye Noah... Ces "filles de" dont on n'a pas fini d'entendre parler
Sur le plateau d’Eric Brunet, un invité explique qu’il va enfreindre le couvre-feu pour le 31 décembre
Emmanuel Macron quitte Brégançon : retour à l’Elysée