Vœux aux armées: Emmanuel Macron fixe le cap pour 2020

Emmanuel Macron a présenté ses vœux aux armées ce jeudi 16 janvier sur la base aérienne 123 d'Orléans, l'une des plus importantes de France. Le président français a fixé le cap des missions confiées à l'armée française pour l'année 2020.

Avec notre envoyé spécial à la base militaire 123 d'Orléans-Bricy, Franck Alexandre

Pour ses troisièmes vœux aux armées depuis son élection, Emmanuel Macron a d'abord souhaité exprimer toute sa gratitude aux soldats. « Merci de ce que vous faites et de porter si haut nos couleurs et l'esprit français. J'en suis fier », leur a-t-il dit sur le tarmac de la base aérienne 123, l'une des plus importantes de France avec ses 2 200 personnels civils et militaires.

Puis le président français a fixé le cadre des opérations à venir, annonçant le déploiement du porte-avions Charles-de-Gaulle en Méditerranée orientale dans quelques jours en soutien de la coalition internationale contre le groupe État islamique. « Le groupe aéronaval viendra soutenir l'opération Chammal (volet français de l'opération internationale Inherent Resolve, ndlr) de janvier à avril, avant de se déployer en Atlantique et en mer du Nord », a détaillé Emmanuel Macron.

Il « sera le cœur d'opérations combinées de plusieurs pays européens », a-t-il affirmé dans un discours prononcé devant deux avions de chasse Rafale, en précisant qu'« Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Portugal et Grèce participeront à l'escorte du Charles de Gaulle au cours de sa mission ».

Quant au Sahel, la France n'est plus seule, a insisté le chef de l'État. « C'est bien aujourd'hui l'Europe qui se bat pour stabiliser une région qu'il est impossible de laisser tomber dans le chaos. Il revient bien à la communauté internationale et aux acteurs régionaux, et non à la France seule, d'accompagner durablement nos partenaires sahéliens. Le cap est fixé : dans un an, la force Barkhane sera devenue une coalition militaire internationale, ce qu'elle est déjà en partie grâce aux contributions de nos partenaires européens et américains. »

Au Mali, après une année 2019 éprouvante pour les armées, Emmanuel Macron mise sur un cycle vertueux. Maintenant, ce sont des victoires que nous irons chercher à nouveau, a-t-il martelé.