Vœux aux acteurs de la santé : ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron

© Ludovic MARIN / POOL / AFP

Lors de la présentation de ses vœux aux acteurs de la santé ce vendredi à Corbeil-Essonnes, en Essonne, le président Emmanuel Macron a déclaré vouloir "mieux rémunérer" les médecins de ville qui assurent la permanence des soins et "prennent en charge des nouveaux patients", afin que les Français "trouvent facilement un médecin de garde". "Nous allons mieux rémunérer les médecins qui assurent la permanence des soins et ceux qui prennent en charge de nouveaux patients", a expliqué le président en présentant ses vœux aux acteurs de la santé.

Le président a également annoncé la "sortie de la tarification à l'acte dès le prochain budget de la Sécurité sociale, au profit d'un financement sur "objectifs de santé publique". "Pour l'hôpital public, il faut qu'il y ait une part structurante de la rémunération qui repose sur des objectifs de santé publique qu'on négocie à l'échelle d'un territoire", a déclaré le chef de l'Etat.

Un "tandem" médecin/administratif instauré à la tête des hôpitaux

Emmanuel Macron a annoncé vendredi qu'un tandem "administratif et médical", constitué sur la base d'un "projet", allait être instauré à la tête des hôpitaux.

"Très longtemps on a dit ce ne doit pas être les soignants qui dirigent l’hôpital, ce doit être les administratifs. Après on a dit le problème c’est les administratifs qui dirigent", a-t-il observé lors de ses vœux aux soignants. "Moi je souhaite qu’on puisse (...) mettre à la tête de nos hôpitaux un tandem administratif et médical, un vrai ta...


Lire la suite sur Europe1