Vêtements, lingerie, restaurants... la députée LREM Coralie Dubost épinglée pour ses notes de frais

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Ludovic MARIN / POOL / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des milliers d'euros dépensés en vêtements, lingerie et escapades au bord de mer, aux frais du contribuable. Coralie Dubost, députée LREM, a été épinglée dans un rapport confidentiel remis au déontologue de l’Assemblée nationale au printemps 2021, pour la gestion de ses collaborateurs et de ses notes de frais de mandat, révèle Mediapart.

"Je ne suis pas une tricheuse"

La députée de la troisième circonscription de l’Hérault aurait multiplié les dépenses mirobolantes en 2018 et 2019, en piochant dans son enveloppe de frais alloués par l’Assemblée. Cette fameuse enveloppe de 5.373 euros est, au départ, destinée à régler diverses dépenses liées exclusivement à la fonction de l’élu. Mais, selon le rapport de l’examen de ses frais de mandat, un certain nombre d’achats "ne rentraient pas dans le périmètre" des dépenses autorisées. L’élue assure à Mediapart que ces dépenses ont "été régularisées" depuis.

Selon Coralie Dubost, son ancien collaborateur l'aurait simplement "mal conseillée". "J’ai été stupide (…), je ne suis pas une tricheuse", s’est-elle défendue auprès du site d’investigation en ligne. Ses dépenses ont été examinées à la suite d’une enquête interne par la cellule anti-harcèlement de l’Élysée, lancée après une "alerte collective" de ses anciens collaborateurs.

2.000 euros de vêtements par mois

Début 2019, la députée LREM faisait face à un découvert dépassant les 7.000 euros. Pour régler son ardoise, elle a dû "contracter un prêt personnel".

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles