Un vétérinaire va rejoindre les rangs du Conseil scientifique

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Un vétérinaire accompagnera bientôt Jean-François Delfraissy et ses collègues.

Les animaux jouant un rôle majeur dans les épidémies, les vétérinaires souhaitaient être partie prenante dans la réflexion, pointe « Le Figaro ».

Immunologue, virologue, réanimatrice, infectiologue... et vétérinaire. La liste, déjà longue, des spécialités représentées au sein du Conseil scientifique va bientôt s'agrandir. Comme le rapporte Le Figaro, cette instance composée de médecins et de chercheurs, créée en mars 2020 pour éclairer l'exécutif lors de la prise de décisions liées à l'épidémie de Covid-19, comptera bientôt dans ses rangs un vétérinaire. Une décision prise par Emmanuel Macron et qui résulte de la mobilisation des spécialistes de la santé animale.

Pour peser dans le débat, les acteurs de ce domaine ont notamment pu compter sur un allié de poids au sein de la majorité présidentielle, Loïc Dombreval, député La République en Marche des Alpes-Maritimes. Avant de travailler chez CapGemini, Publicis Santé puis de fonder sa propre entreprise, ce fervent défenseur de la cause animale était vétérinaire de formation. Il est aussi président du groupe sur la condition animale à l'Assemblée nationale. Le 30 octobre dernier, il a donc sollicité Emmanuel Macron afin de demander à ce que les spécialistes de la santé des animaux soient associés au Conseil scientifique. Son argument ? « 75 % des épidémies émergentes chez l'homme sont transmises par les animaux ». Fin novembre, interrogé par le Huffington Post, il pointait la présence de vétérinaires dans les groupes de réflexion sur le Covid-19 qui ont été créés en Allemagne ou en Chine. Alors que le Conseil scientifique français compte aussi une anth [...]

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :