Véronique Genest revient ce rôle qui a lancé sa carrière... et pour lequel elle a dû apparaître nue (VIDEO)

L'héroïne de Julie Lescaut n'a pas toujours joué la commissaire divorcée et mère de deux enfants en banlieue parisienne. Si Véronique Genest est principalement connue et reconnue pour ce rôle dont elle a tenu les rênes de 1992 à 2014 - et pour lequel elle a récemment révélé son salaire -, la sexagénaire a démarré sa carrière en 1981 dans une mini-série dont elle était déjà l'actrice principale, Nana. Quatre épisodes de 90 minutes, créés et réalisés par Maurice Cazeneuve d'après l'oeuvre éponyme d'Émile Zola dans lesquels la jeune femme, tout juste âgée de 25 ans, se dévoilait nue. Pour le documentaire La saga des feuilletons et des séries diffusé sur France 3 ce vendredi soir, Véronique Genest est revenue sur cette mini-série qui l'a complètement révélée.

"À l'époque c'était coquin"

Alors que la jeune femme débute dans le monde de la comédie, la télévision lui offre le rôle d'une prostituée candide qui apprend rapidement à user de ses charmes pour obtenir ce qu'elle désire. Devant la rediffusion d'une scène montrant la chute de reins de la jeune femme qui, très vite, se caresse érotiquement, Véronique Genest rit : "Bah à l'époque hein, c'était coquin. Ouais oh ça va, ça reste pudique quand même. Mais je suis nue mais enfin bon euh. Ouais, c'est joli. Moi ça ne me déplaît pas, je m'en fous un peu".

"J'étais très gênée"

Pour compléter le retour sur cette mini-série, le documentaire enchaîne avec la rediffusion d'une interview de la jeune actrice. À la question "Est-ce que ça a été facile

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Dix pour cent : pas de saison 5 prévue, mais...
Rodrigo Alves : le "Ken humain" est devenue Barbie (PHOTOS)
Véronique Jannot et Mehdi El Glaoui (Belle et Sébastien) révèlent leur belle histoire d'amour passé (VIDEO)
Sandrine la championne de Tout le monde veut prendre sa place dévoile le cadeau qu'elle va faire à son mari grâce à son incroyable cagnotte (VIDEO)
Stéphane Plaza : "À l'aube de mes 50 ans, je suis un homme apaisé"