Véronique Le Bris : "Le travail des femmes dans le cinéma est complètement atomisé"

·1 min de lecture

De La fée aux choux à Wonder Woman, c'est un peu l'histoire des femmes et du moment où elles se sont emparées du cinéma. Dans son ouvrage 100 grands films de réalisatrices, aux éditions Arte et Gründ, la journaliste Véronique Le Bris revient sur l'invisibilisation des femmes dans ce secteur de la culture et sur l'idée que le regard cinématographique féminin a été occulté pendant de nombreuses années. Invitée d'Europe Midi, la fondatrice de cine-woman.fr, le premier webmagazine féminin sur le cinéma a notamment estimé que leur travail dans le cinéma avait été "atomisé".

>> Retrouvez les entretiens de Patrick Cohen dans Europe midi en replay et en podcast ici

"Avoir conscience du travail des femmes"

Dans cet ouvrage, Véronique Le Bris décrit en effet un regard de la femme délaissé et auquel il faut absolument avoir accès aujourd'hui. "Les femmes ont toujours travaillé dans le cinéma, depuis le début, et Alice Guy fait notamment partie des pionnières. La seule chose, c'est que leur travail est complètement atomisé. Du coup, on ne le reconnaît jamais", a estimé la journaliste. 

Et pour cause, selon elle, le grand public assimile en grande majorité le cinéma à la gent masculine. "Quand vous demandez aux gens leur film ou leur réalisateur préféré, ça va être systématiquement un film d'homme. Tout simplement parce que les œuvres des femmes n'ont pas été réunies, il n'y a pas d'effet de masse, et leur travail passe un peu à la trappe. Donc je trouvais important de le regrouper,...


Lire la suite sur Europe1