« Un véritable désastre » : 1.500 œufs d'oiseaux perdus à cause du crash d'un drone

·1 min de lecture

« Cela fait 20 ans que je travaille sur le terrain, et je n’avais jamais vu un tel désastre », se lamente dans le New York Times Melissa Loebl, qui s’occupe de la réserve écologique de Bolsa Chica, au sud de la Californie. Le 13 mai dernier, deux drones ont survolé illégalement la réserve et l’un d’entre eux est tombé sur la plus grande île de nidification, effrayant plusieurs milliers de sternes élégantes qui ont fui leur nid en abandonnant leurs œufs. « Le drone est apparu pour elles comme un gros prédateur et les a terrifiées », explique Melissa Loebl.

Le sterne élégante (Thalasseus elegans), un oiseau marin qui vit uniquement sur la côte ouest américaine, n’est pas spécialement en danger, mais de nombreuses autres espèces de la réserve le sont et auraient pu subir le même sort, renchérit Melissa Loebl. Malgré les interdictions de survol, les drones sont à l’origine de plus en plus d’incidents qui perturbent la vie sauvage. En mai 2014, dans le parc national Zion de l'Utah, un drone avait ainsi provoqué la dispersion d'un troupeau de mouflons canadiens, séparant les mères des veaux.

Le propriétaire du drone, que les autorités espèrent retrouver grâce à la carte mémoire de l’engin, encoure des accusations criminelles de destruction d'œufs ou de nids, harcèlement de la faune sauvage et à usage d'un drone dans une réserve écologique.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles