Pour Véran, "notre planète brûle, et Mélenchon voudrait qu'on le regarde lui"

Olivier Véran sur le plateau de BFM Politique ce dimanche. - BFMTV
Olivier Véran sur le plateau de BFM Politique ce dimanche. - BFMTV

Le porte-parole du gouvernement Olivier Véran, invité sur BFMTV, s'exprime sur le discours tenu par Jean-Luc Mélenchon, ce dimanche, où ce dernier décrit Emmanuel Macron comme un "fantôme sur un jet-ski".

"Comme d'habitude, notre planète brûle, et Jean-Luc Mélenchon voudrait qu'on le regarde lui, répond Olivier Véran. Il veut être au centre de l'échiquier politique, et donc on est dans la caricature permanente."

"Tout ce qui est excessif est insignifiant"

Le porte-parole du gouvernement qualifie également les interventions du leader de la France Insoumise comme un "one-man show". "Tout ce qui est excessif est insignifiant", balaye-t-il encore.

Il regrette aussi la façon dont Jean-Luc Mélenchon a voulu faire des élections législatives un scrutin "pour le faire élire Premier ministre", ou son expression de "troisième tour social".

Article original publié sur BFMTV.com