Vélos : le fleuron français Mercier de retour dans l’Hexagone

Les célèbres vélos Mercier, disparus depuis 20 ans, seront bientôt produits à Revin, dans les Ardennes. Plus qu’une relocalisation, c’est le retour d’un fleuron industriel français sur le territoire. Une actuelle friche industrielle devrait accueillir 140 employés d’ici la fin de l’année 2021, et 270 en 2026. "Ça va nous permettre peut-être de ramener des familles, de remettre des enfants dans les écoles, de redynamiser un petit peu le commerce, parce que c’est quand même important, c’est vrai que 270 emplois, ça représente 600 à 700 personnes", explique Daniel Durbecq, le maire de la commune. Apogée dans les années 1960 La région a été asphyxiée par la crise et a perdu ses deux poumons industriels en huit ans : Electrolux et Porcher, laissant derrière eux des centaines de demandeurs d’emploi. L’arrivée de ce nom célèbre redonne donc de l’espoir. L’équipe cycliste professionnelle Mercier, dans les années 1960, était emmenée par le grand Raymond Poulidor. La guerre des prix et la concurrence de l’étranger a néanmoins poussé Mercier à disparaître de la circulation à la fin des années 1990.