Vélib à Paris : ce changement de tarif qui cible les livreurs Deliveroo

·1 min de lecture

Un tiers des abonnés au service Vélib’ vont perdre la possibilité de réaliser des trajets gratuits à vélo électrique sans limite. Cette décision a été votée le 23 avril par le Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole qui réunit les élus et acteurs locaux, officiellement pour " rééquilibrer les usages ". En réalité, elle vise surtout les livreurs à vélo accusés de monopoliser les Vélib électriques.

Tous les abonnés au service Vélib, les vélos en libre-service de la métropole parisienne, ont appris par mail ce vendredi 23 avril que les tarifs et conditions d’utilisation des bicyclettes évoluaient au 1er août. Les abonnés au service le plus coûteux, dit " V’Max ", 8,30 euros par mois au tarif standard, ne pourront plus réaliser des trajets gratuits illimités de moins de 30 minutes comme aujourd’hui. Ces trajets sans surcoût seront limités à 2 par jour, pour une durée de 45 minutes. Au-delà, les courses deviendront payantes avec un 1 euro pour les premières, 45 minutes puis 1 euro par demi-heure.De leur côté, les abonnés " V-Libre " qui ne paient pas d’abonnement mensuel et " V-Plus " qui déboursent 3,10 euros par mois devront dépenser 1 euro de plus (respectivement 3 et 2 euros) pour louer un vélo électrique, qu'ils pourront également utiliser 45 minutes avant de devoir donner 2 euros par demi-heure supplémentaire.L'augmentation des tarifs électriques participe à la rallonge, estimée à 4 millions d'euros par an jusqu'en 2024, qui a été décidée en février dans un avenant au...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

Au cœur de l'Italie, la petite République de Saint-Marin achète le vaccin Spoutnik V

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français