Véhicules de collection : le Sénat propose une vignette "historique"

·1 min de lecture

Malgré un avis défavorable du gouvernement, le texte a été adopté à main levée en première lecture. Néanmoins, il a très peu de chances de prospérer une fois arrivé à l'Assemblée nationale.

Le gouvernement souhaite "préserver" ces anciens véhicules et qu'ils puissent circuler, a indiqué le ministre chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari, mais les dispositions proposées relèvent du "réglementaire". Le ministre a confirmé travailler avec la Fédération française des véhicules d'époque (FFVE), pour notamment mieux définir les véhicules de collection.

Des véhicules anciens qui n'ont rien d'élitiste

Il a encore souligné que les zones à faibles émissions (les ZFE) "prévoient toutes des dérogations". "Mais, demain, qu'en sera-t-il?", a demandé l'auteur de la proposition de loi Jean-Pierre Moga qui défend un "patrimoine industriel". Avant d'ajouter : "La passion des véhicules de collection, partagée par 250.000 collectionneurs, "n'a rien d'élitiste" en citant l'exemple de la "4 chevaux Renault" que l'on retrouve à prix "modique".

"N'oublions pas que certains de nos concitoyens ne peuvent plus prendre une voiture, trop polluante, pour aller travailler", a rappelé Jean-Claude Requier (RDSE à majorité radicale).

L'idée est de pouvoir concilier pollution et culture populaire

Pour l'écologiste Jacques Fernique, qui vante le modèle allemand, il est « possible de bien cadrer, sans créer d'effet d'aubaine, et par là de concilier lutte contre (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Ferrari 488 Pista Spider (2021) : une nouvelle réalisation signée Tailor Made
Volkswagen va lancer un nouveau modèle électrique chaque année !
Toyota : un module de pile à combustible hydrogène prêt à l'emploi
Nissan Qashqai (2021) : une version Nismo imaginée par un designer
Renault officialise son nouveau logo rétro... En catimini !
Skoda Kushaq (2021) : un aperçu de son intérieur