Des œuvres de la famille Samsung exposées au musée national de Corée

Il y a tout juste un an, les héritiers de l'empire Samsung offraient à l'État sud-coréen 23 000 œuvres d'art, parmi lesquelles celles de Gauguin, Dali, Picasso ou Monet. Une partie de cette impressionnante collection est exposée au musée national de Corée.

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

Une odeur de thé pour nous inviter dans la maison du collectionneur. C’est ainsi que débute l'exposition présentant 355 des 23 000 pièces dont la famille Samsung a fait don afin d’alléger son ardoise fiscale. Avec le décès de son ancien dirigeant Lee Kun-hee en 2020, le groupe Samsung doit s'acquitter d'une impressionnante taxe sur la succession estimée à 9 milliards d’euros.

« C’était très symbolique pour moi en tant que conservateur d’avoir accès à une aussi vaste collection et de pouvoir créer une histoire simple avec, déclare Lee Jae-hou, le conservateur de l’exposition. Il y avait des pièces de différentes époques, de différents genres et c’est ce qui a rendu l’expérience très plaisante. »

Parmi les chefs-d'œuvre, de nombreux trésors nationaux comme une cloche ancestrale, des œuvres bouddhistes, en passant par L'éclaircie au mont Inwang après la pluie. Un tableau mythique d’une montagne qui l’est tout autant dans l’imaginaire coréen. Mais aussi des œuvres plus modernes, et pour la première fois dans le pays un tableau issu de la série des Nymphéas de Claude Monet.

« Nous avons imaginé le jardin et l’étang à Giverny tel qu’il a été peint par Monet comme étant l’arrière de la maison du collectionneur, explique Lee Jae-hou. Et ainsi, après avoir visité sa maison, nous allons dans le jardin. Nous avons aussi souhaité que les visiteurs écoutent du Debussy, un contemporain de Monet lorsqu’ils observent le tableau. »

Une pièce qui ne manque pas d'attirer le public coréen. Les places en ligne sont déjà vendues pour le premier mois d’une exposition qui s’achèvera en août prochain.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles