Usine Whirlpool d'Amiens : le symbole de l'opposition économique Macron-Le Pen

France 2

Dans cette bataille d'Amiens (Somme), il y a bien sûr un enjeu local :

l'usine Whirlpool et le destin de ses salariés. "Mais c'est aussi l'illustration parfaite de l'affrontement que se livrent les deux candidats finalistes et de leurs deux visions antagonistes de l'économie. D'abord sur l'État et l'entreprise, les deux candidats s'opposent", explique François Lenglet sur le plateau de France 2.

Économie fermée contre économie ouverte

Marine Le Pen mise sur le volontarisme de la puissance publique. "C'est l'État qui décide, qui interdit, et qui le cas échéant nationalise, au risque d'ailleurs d'effrayer les investissement étrangers ou Français. Pour l'autre, Emmanuel Macron, c'est au contraire l'entreprise qui est souveraine et si besoin, l'État peut la rappeler à l'ordre et la sanctionner. Derrière cette opposition, il y en a une autre : d'un côté l'économie fermée où les frontières protègent, celle de Marine Le Pen. De l'autre, l'économie ouverte où les échanges internationaux augmentent la croissance, mais aussi les risques sociaux, c'est le monde d'Emmanuel Macron", conclut le journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Présidentielle : "Marine, elle vous salue", la journée noire d'Emmanuel Macron sur le site de Whirlpool à Amiens
DIRECT. Présidentielle : la popularité de Macron s'effrite, mais reste supérieure à celle de Le Pen, selon un sondage
INFOGRAPHIES. Comment a évolué le chômage sous le quinquennat de François Hollande
Peut-on voter pour Marine Le Pen quand on est un électeur de Jean-Luc Mélenchon ?
"Envoyé spécial" du jeudi 13 octobre 2016

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages