Usage récréatif du protoxyde d'azote : la "drogue des ados" bientôt interdite ?

·1 min de lecture

Le texte visant à interdire l’utilisation du " protoxyde d’azote " aux adolescents a été validé en deuxième lecture au Sénat ce 19 mai au matin. Utilisé usuellement dans les cartouches de chantilly, le " proto " est détourné par de nombreux adolescents pour des usages de toxicomanie.

Après deux ans de navettes parlementaires, le texte visant à interdire le " proto " aux mineurs a été adopté ce 19 mai au matin, en deuxième lecture par la commission des affaires sociales du Sénat. La proposition de loi sera mise aux voix en séance publique le 25 mai prochain. " Ces dispositions vont pouvoir enfin s’appliquer et quand on connaît la situation sur le terrain, on sait que c’est une nécessité ", a déclaré Adrien Taquet, secrétaire d’Etat en charge de l’enfance et des familles aux parlementaires.Initialement, le " proto " - appelé également gaz hilarant - est utilisé comme un produit de grande consommation pour la crème chantilly. Il est également administré à l’hôpital pour ses propriétés anesthésiques et analgésiques. Mais depuis cinq ans, il est détourné en drogue par de nombreux adolescents et jeunes adultes. Ces derniers le plébiscitent pour sa dimension euphorique et apaisante. Ils achètent d'abord les bouteilles de gaz dans les supermarchés, les bars tabac ou les boîtes de nuit, les percent avec des crackers, et inhalent le gaz avec des ballons dédiés - parfois, ils doublent cette consommation de prise de stupéfiants.Atteintes des nerfs, convulsions, comaUne...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

Parlez-vous "woke" ? Petit lexique à l'usage des débutant-e-s

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles