USA: La ville de Charlottesville déboulonne les statues des généraux confédérés

·1 min de lecture
USA: LA VILLE DE CHARLOTTESVILLE DÉBOULONNE LES STATUES DES GÉNÉRAUX CONFÉDÉRÉS

(Reuters) - La municipalité de Charlottesville (Virginie) a déboulonné samedi la statue du général sudiste Robert E. Lee, figure de la guerre de Sécession, quatre ans après de violents affrontements à ce sujet entre des suprémacistes blancs et des contre-manifestants qui avaient fait un mort.

Une deuxième statue, celle du général confédéré Thomas "Stonewall" Jackson, a été retirée par la suite, a indiqué un porte-parole de la municipalité, Brian Wheeler.

Les monuments célébrant les Etats confédérés du Sud, qui avaient combattu pour maintenir l'esclavage, sont la cible aux Etats-Unis des militants contre le racisme.

En 2017, la décision de la ville de retirer la statue du général Lee avait provoqué une vaste mobilisation de l'ultra-droite qui avait tourné au drame, après qu'une voiture conduite par un suprémaciste blanc eut foncé dans la foule, tuant une contre-manifestante, Heather Heyer, 32 ans.

(Reportage Julia Harte, avec la contribution; d'Ismail Shakil à Bangalore, version française Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles