USA: "Tolérance zéro" pour les passagers perturbateurs, dit le patron de la FAA

·1 min de lecture
USA: "TOLÉRANCE ZÉRO" POUR LES PASSAGERS PERTURBATEURS, DIT LE PATRON DE LA FAA

WASHINGTON (Reuters) - Le directeur de l'administration fédérale américaine de l'aviation (FAA), Steve Dickson, a signé mercredi un ordre appelant l'agence à une "tolérance zéro" après que des partisans du président Donald Trump ont récemment semé la pagaille lors de certains vols.

Cette politique de la FAA sera en vigueur au moins jusqu'au 30 mars et les contrevenants s'exposeront à des amendes pouvant aller jusqu'à 35.000 dollars (environ 28.800 euros), voire à des peines de prison, a-t-il indiqué.

"Nous avons constaté une hausse inquiétante des incidents de ce genre (...) Nous prendrons les mesures les plus strictes", a déclaré Steve Dickson dans un entretien à Reuters, ajoutant qu'il avait expliqué aux compagnies aériennes ce changement de politique.

De nombreuses vidéos montrant des personnes perturbant des vols au départ de Washington ont été diffusées.

Des syndicats de personnel d'équipage ont demandé aux compagnies aériennes d'empêcher les partisans de Donald Trump ayant participé aux violences du Capitole d'embarquer sur des vols commerciaux après qu'ils ont fait preuve d'un "comportement de voyou" sur certains vols en direction de Washington.

Les compagnies aériennes et les forces de l'ordre américaines ont renforcé la sécurité dans les aéroports de la région de Washington.

La police du Capitole a été affectée à l'aéroport de Washington afin de protéger les élus du Congrès après la diffusion de vidéos dans lesquelles on les voyait être pris à partie dans l'aéroport.

Mardi, le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, a déclaré que les partisans de Donald Trump qui avaient attaqué le Capitole devaient être interdits de voler et leurs noms ajoutés à une "liste noire".

(David Shepardson; version française Camille Raynaud)