Les USA et le Royaume-Uni condamnent l'arrestation d'un membre de l'opposition vénézuélienne

·1 min de lecture
LES USA ET LE ROYAUME-UNI CONDAMNENT L'ARRESTATION D'UN MEMBRE DE L'OPPOSITION VÉNÉZUÉLIENNE

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont condamné mercredi la mise en détention de Freddy Guevara, un des alliés du chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido, qui fait face à des accusations de terrorisme et de trahison après son arrestation sur une autoroute de Caracas lundi.

"Les Etats-Unis condamnent fermement la détention injuste du représentant de l'Assemblée nationale de 2015, Freddy Guevara, et le harcèlement du président par intérim, Juan Guaido", a annoncé le porte-parole du département d'Etat américain, Ned Price.

Les autorités britanniques ont elles aussi condamné l'arrestation de Freddy Guevara et critiqué l'incursion des forces de sécurité dans l'immeuble où réside Juan Guaido.

(Reportage Simon Lewis à Washington et Kanishka Singh à Bengalore, rédigé par Daphne Psaledakis et Brian Ellsworth, version française Camille Raynaud)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles