USA: Quatre membres des Proud Boys inculpés pour l'attaque du Capitole

·1 min de lecture
USA: QUATRE MEMBRES DES PROUD BOYS INCULPÉS POUR L'ATTAQUE DU CAPITOLE

WASHINGTON (Reuters) - Un jury fédéral a inculpé quatre dirigeants du groupe d'extrême droite Proud Boys de conspiration pour empêcher le Congrès de certifier l'élection du président américain Joe Biden le 6 janvier dernier, lors de l'assaut du Capitole, selon des documents judiciaires dévoilés vendredi.

Selon l'acte d'accusation, Ethan Nordean, Joseph Biggs, Zachary Rehl et Charles Donohoe ont conspiré pour encourager les membres du groupe à participer à la manifestation "Stop the Steal" à Washington, le 6 janvier.

L'acte précise que les quatre hommes ont cherché à se procurer de l'équipement paramilitaire utilisé pour l'attaque du siège du Congrès, démantelé les barrières métalliques installées pour protéger le bâtiment et communiqué à l'aide de radios et d'applications de messagerie cryptée.

Le rapport indique également que les efforts déployés comprenaient la sollicitation de dons par le biais d'une campagne de crowdfunding en ligne afin d'aider les Proud Boys à payer leur équipement de protection, ainsi qu'une collecte de fonds en ligne qui a généré plus de 5.500 dollars (4,619 euros) pour aider à couvrir les frais de déplacement à Washington.

Plus de 300 personnes ont été inculpées en rapport avec l'attaque du Capitole qui a fait cinq morts après qu'une foule de partisans du président Donald Trump a pris d'assaut le bâtiment dans le but d'empêcher le Congrès de certifier la victoire de Joe Biden.

(version française Camille Raynaud)