USA: Perquisition fédérale dans l'appartement new-yorkais de Rudy Giuliani

par Karen Freifeld et Jan Wolfe
·2 min de lecture
USA: PERQUISITION FÉDÉRALE DANS L'APPARTEMENT NEW-YORKAIS DE RUDY GIULIANI

par Karen Freifeld et Jan Wolfe

NEW YORK (Reuters) - Des enquêteurs fédéraux ont mené mercredi à Manhattan des perquisitions dans l'appartement et les bureaux de Rudy Giuliani, intensifiant leur investigation sur les liens d'affaires entretenus avec l'Ukraine par l'ex-avocat personnel de Donald Trump, l'ancien président américain.

Un avocat de l'ancien maire républicain de New York a confirmé qu'un mandat de perquisition avait été exécuté et que les enquêteurs fédéraux avaient saisi du matériel informatique.

Bob Costello a déclaré dans un communiqué que Rudy Giuliani, âgé de 76 ans, démentait tout lobbying inapproprié et que le matériel saisi contenait des éléments protégés par le secret professionnel.

Les procureurs fédéraux de Manhattan ont ouvert une enquête sur les liens d'affaires de Rudy Giuliani avec l'Ukraine, dont les efforts de celui-ci pour enquêter avant l'élection présidentielle américaine de novembre dernier sur les liens avec l'Ukraine du désormais président Joe Biden et de son fils Hunter Biden. Les Biden nient toute malversation.

Un porte-parole du parquet de Manhattan a décliné une demande de commentaire.

Rudy Giuliani est devenu l'avocat du républicain Donald Trump en avril 2018, alors que le procureur spécial Robert Mueller enquêtait sur l'ingérence présumée de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et une possible collusion entre des représentants russes et la campagne Trump.

Si l'émission d'un mandat de perquisition ne signifie pas que Rudy Giuliani, âgé de 76 ans, a commis une infraction, cela suggère que les enquêteurs ont convaincu un juge que des malversations ont eu lieu et qu'une fouille du domicile de Giuliani pourrait permettre de découvrir des preuves.

"C'est un moment sismique dans l'enquête", a estimé Jessica Levinson, qui enseigne à l'école de droit Loyola à Los Angeles.

"C'est quelque chose d'énorme de mener une perquisition chez un avocat qui a travaillé pour l'ancien président", a-t-elle dit.

A Washington, le rôle de Rudy Giuliani était complexe, l'ancien maire new-yorkais se décrivant souvent comme un consultant en affaires et un avocat du secteur privé alors même qu'il disposait d'un accès extraordinaire aux entrailles du pouvoir.

Deux anciens associés de Giuliani, Lev Parnas et Igor Fruman, ont été inculpés de violations des règles de financement des campagnes électorales et d'autres délits. Les deux hommes avaient notamment été mandatés pour trouver des informations compromettantes sur les Biden, dans ce que les procureurs ont décrit comme des démarches pour limoger l'ambassadrice américaine en Ukraine à l'époque, Marie Yovanovitch.

(Karen Freifeld à New York et Jan Wolfe à Washington, avec Doina Chiacu et Mark Hosenball à Washington; version française Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse)