USA: La maire de Washington demande un renforcement de la sécurité pour l'investiture de Biden

·2 min de lecture
USA: LA MAIRE DE WASHINGTON DEMANDE UN RENFORCEMENT DE LA SÉCURITÉ POUR L'INVESTITURE DE BIDEN

BANGALORE (Reuters) - La maire de Washington a demandé un renforcement de la sécurité pour l'investiture du président élu des Etats-Unis, Joe Biden, après l'assaut du Capitole la semaine dernière par les partisans de Donald Trump.

Décrivant l'agression de la semaine dernière comme une "attaque terroriste sans précédent", la maire Muriel Bowser a déclaré que la prestation de serment de Joe Biden, le 20 janvier, nécessitera une "approche différente" des investitures précédentes.

"Alors que je m'adresserai à un large éventail de partenaires locaux, régionaux et fédéraux pour renforcer la coopération entre nos organismes, j'invite instamment le département américain de la Sécurité intérieure à adapter son approche de l'investiture de plusieurs manières spécifiques", écrit Muriel Bowser dans une lettre adressée à Chad Wolf, qui assure l'intérim à la tête du ministère.

La lettre, datée de samedi, a été publiée dimanche.

L'intrusion de partisans de Donald Trump au Capitole la semaine dernière a retardé la certification de la victoire électorale de Biden.

Le président sortant, qui a contesté sans preuve la victoire de Joe Biden, a d'abord fait l'éloge de ses partisans, mais a ensuite condamné les violences, qui ont fait cinq morts, dont un agent de la police du Capitole.

Muriel Bowser a également exhorté le département de la Sécurité intérieure à se coordonner avec les départements de la Justice et de la Défense, ainsi qu'avec la Cour suprême et le Congrès pour établir un plan de déploiement des forces fédérales.

Washington reste en état d'alerte avant l'investiture de Joe Biden. L'événement attire traditionnellement des centaines de milliers de visiteurs, mais les capacités d'accueil ont été réduites en raison de la pandémie de COVID-19. Donald Trump a annoncé la semaine dernière qu'il n'y assisterait pas.

(Kanishka Singh, version française Kate Entringer, édité par Jean-Philippe Lefief)