USA: Un juge autorise l'inculpation pour meurtre au troisième degré dans l'affaire Floyd

par Jonathan Allen et Gabriella Borter
·2 min de lecture
USA: UN JUGE AUTORISE L'INCULPATION POUR MEURTRE AU TROISIÈME DEGRÉ DANS L'AFFAIRE FLOYD

par Jonathan Allen et Gabriella Borter

MINNEAPOLIS (Reuters) - Un tribunal du Minnesota, aux Etats-Unis, a rétabli jeudi un troisième chef d'accusation contre Derek Chauvin, celui de meurtre au troisième degré, alors que l'ancien policier de Minneapolis comparaît déjà pour meurtre au deuxième degré, plus grave, pour la mort de George Floyd en mai 2020.

La cour d'appel du Minnesota avait exigé vendredi qu'un tribunal réexamine la possibilité d'une mise en examen pour meurtre au troisième degré contre Derek Chauvin, 44 ans, dont le procès a débuté avec la sélection du jury cette semaine à Minneapolis.

Derek Chauvin est actuellement poursuivi pour meurtre au deuxième degré, susceptible de lui valoir une condamnation à 40 ans de prison, et homicide involontaire après la mort de George Floyd, qu'il avait maintenu au sol en lui appuyant pendant plusieurs minutes un genou sur le cou.

Le rétablissement d'une accusation de meurtre au troisième degré est une victoire pour les procureurs qui souhaitaient avoir une voie supplémentaire vers une condamnation au cas où le jury estime que les preuves ne soutiennent pas l'accusation la plus grave.

Une condamnation pour meurtre au troisième degré peut entraîner une peine de 25 ans de prison.

Les avocats de Derek Chauvin ont par avance fait valoir que l'accusation de meurtre au troisième degré, soit "sans intention de tuer", devait être abandonnée car la loi exige que "l'acte causant la mort" ne soit pas dirigé contre une seule personne.

La cour d'appel du Minnesota a récemment jugé, dans une affaire distincte, que le meurtre au troisième degré pouvait être appliqué même si "l'acte causant la mort" est dirigé contre une personne spécifique.

"Je dois suivre la règle que la cour d'appel a mise en place", a déclaré le juge Peter Cahill pour expliquer sa décision.

La sélection du jury pour le procès de Derek Chauvin devait reprendre jeudi matin, avec cinq jurés déjà sélectionnés.

(Version française Kate Entringer, édité par Bertrand Boucey)