USA/Immigration: L'administration Biden suspend les accords controversé avec le Salvador, le Guatemala et le Honduras

·1 min de lecture
USA/IMMIGRATION: L'ADMINISTRATION BIDEN SUSPEND LES ACCORDS CONTROVERSÉ AVEC LE SALVADOR, LE GUATEMALA ET LE HONDURAS

WASHINGTON (Reuters) - L'administration Biden a annoncé samedi la levée immédiate des accords sur l'immigration signés par l'administration Trump avec le Salvador, le Honduras et le Guatemala.

"La suspension et la levée de ces accords avec les gouvernements du Salvador, du Honduras et du Guatemala, sont les premières pierres d'un nouveau partenariat dans la région posées par le président Biden", a déclaré Antony Blinken, le secrétaire d’Etat américain, dans un communiqué.

Selon ces accords signés en 2019, les demandeurs d'asiles se voyaient contraints de retourner dans ces pays dans l'attente de leur audition par un tribunal américain.

Ces mesures n'avaient cependant jamais été mises en place avec le Salvador et le Honduras, a précisé le département d'Etat.

Les transferts entre les Etats-Unis et le Guatemala ont été suspendus depuis le mois de mars, lorsque l'épidémie de coronavirus s'est déclarée, était-il ajouté dans le communiqué.

(Alexandra Alper; version française Camille Raynaud)