USA: Une fusillade fait un mort et des blessés au Texas

par Steve Gorman et Dan Whitcomb
·2 min de lecture

par Steve Gorman et Dan Whitcomb

(Reuters) - Un homme armé a ouvert le feu jeudi dans une usine où il travaillait au Texas, tuant une personne et en blessant six autres avant d'être placé en garde à vue, dans la dernière des nombreuses fusillades de masse survenues aux Etats-Unis au cours des trois dernières semaines.

Quatre des personnes blessées lors de la fusillade dans l'usine Kent Moore Cabinets, un entrepôt de la taille d'un parc industriel à Bryan, au Texas, ont été transportées d'urgence dans des hôpitaux de la région dans un état critique, a indiqué le service de police sur Twitter.

Le suspect, identifié par la police comme étant Larry Winston Bollin, un employé de 27 ans, était détenu avec une caution d'un million de dollars pour meurtre, selon les registres de la prison du comté de Brazos.

Les enquêteurs ont déclaré qu'ils ne savaient pas encore ce qui avait motivé la fusillade.

Une victime a été retrouvée morte par balle sur les lieux, ainsi que quatre autres personnes grièvement blessées. Une sixième personne qui a subi une blessure mineure non spécifiée et une septième qui a souffert d'une urgence médicale, ont également été transportées d'urgence dans les hôpitaux de la région, selon le département de police de Bryan.

Le département de la sécurité publique du Texas a déclaré qu'un agent de la police d'Etat avait été blessé par balle lors de la poursuite du suspect dans un comté voisin et qu'il était hospitalisé dans un état grave mais stable.

Les autorités ont fourni peu de détails sur l'attaque elle-même. La chaîne de télévision KPRC a cité le chef de la police Eric Buske, qui a déclaré que la fusillade s'était produite dans l'usine et que le tireur avait fui les lieux à l'arrivée de la police.

KPRC, citant la police, a également indiqué que le suspect aurait ouvert le feu avec une arme de poing.

Cette tuerie est la dernière en date d'une série d'au moins une demi-douzaine de fusillades meurtrières survenues aux États-Unis depuis la mi-mars.

Huit personnes ont été tuées dans des spas de la région d'Atlanta, 10 personnes dans un supermarché à Boulder, dans le Colorado, et quatre personnes, dont un garçon de 9 ans, à Orange, en Californie.

Quelques heures avant la fusillade au Texas, le président des États-Unis, Joe Biden, et le procureur général des États-Unis, Merrick Garland, ont annoncé des mesures limitées pour lutter contre la recrudescence de la violence armée aux États-Unis ces dernières années.

(version française Camille Raynaud)