Etats-Unis: la FED relève de nouveau ses taux de trois-quarts de points

La FED, la banque centrale américaine, a relevé pour la quatrième fois consécutive ses taux d'intérêts afin de refroidir la machine économique, car l'inflation bat des records aux États-Unis comme dans le reste du monde. Ce nouveau relèvement des taux n'est pas sans conséquence sur l'ensemble des marchés financiers, car l'argent y est plus cher. Une nouvelle forte hausse des taux est à prévoir face à l'inflation « beaucoup trop élevée », a averti mercredi 27 juillet le président de la FED.

La banque centrale américaine (FED) a annoncé mercredi 27 juillet une quatrième hausse d'affilée de ses taux directeurs, les relevant de trois-quarts de points pour les situer entre 2,25 et 2,50%, et prévoit de poursuivre ce mouvement face à l'inflation qui reste très élevée. « Les récents indicateurs de dépenses et de production ont ralenti. Cependant, les créations d'emploi sont restées robustes ces derniers mois, et le taux de chômage est toujours bas », a commenté la FED dans un communiqué publié à l'issue de la réunion de son comité monétaire (FOMC).

Il s'agit de la quatrième hausse des taux consécutive : un quart de point en mars, un demi-point en mai, et de trois quarts de point en juin - sa plus forte hausse depuis 1994.

La décision a été prise à l'unanimité des 12 membres votants. Le comité monétaire était au complet, sans siège vacant, pour la première fois depuis 2013.

(Avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles