USA: Deux soutiens présumés de Ghosn échouent à repousser leur extradition vers le Japon

·1 min de lecture
USA: DEUX SOUTIENS PRÉSUMÉS DE GHOSN ÉCHOUENT À REPOUSSER LEUR EXTRADITION VERS LE JAPON

BOSTON (Reuters) - Une juridiction d'appel américaine a refusé jeudi de repousser davantage l'extradition vers le Japon de deux hommes accusés d'avoir aidé l'homme d'affaires et ancien patron du groupe Renault-Nissan à fuir l'archipel en 2018.

Michael et Peter Taylor, résidents du Massachusetts, ont été arrêtés en mai dernier à la demande du Japon.

L'ancien "béret vert" et son fils sont accusés d'avoir contribué à la fuite rocambolesque en décembre 2019 de Carlos Ghosn, alors que celui-ci était assigné à résidence à Tokyo dans l'attente de son procès pour malversations financières.

Les avocats des deux hommes ont déclaré par le passé que leurs clients ne pouvaient pas être traduits devant la justice japonaise pour avoir aidé quelqu'un à "se dérober" et qu'ils risquaient, en cas d'extradition, de subir des interrogatoires sans fin et d'être victimes de torture.

(Nate Raymond; version française Nicolas Delame)