Les USA définissent une nouvelle politique de diplomatie à l'égard de la Corée du Nord

·1 min de lecture
LES USA DÉFINISSENT UNE NOUVELLE POLITIQUE DE DIPLOMATIE À L'ÉGARD DE LA CORÉE DU NORD

(Reuters) - Le président américain, Joe Biden, envisage un recours à la diplomatie pour faire pression sur la Corée du Nord afin qu'elle renonce à ses armes nucléaires et à ses missiles balistiques, a annoncé vendredi la Maison blanche.

La porte-parole de la Maison blanche, Jen Psaki, a déclaré aux journalistes à bord d'Air Force One que les responsables américains avaient terminé un examen de plusieurs mois de la politique à tenir à l'égard nord-coréenne.

La dénucléarisation complète de la Corée du Nord reste l'objectif, a-t-elle dit, mais elle a fait remarquer que les quatre derniers présidents n'avaient pas réussi à amener Pyongyang à renoncer aux armes nucléaires.

Les États-Unis poursuivront une "approche pratique calibrée qui est ouverte à la diplomatie" avec la Corée du Nord et l'explorera, et qui permettra de réaliser des "progrès pratiques" qui renforceront la sécurité des États-Unis et de leurs alliés, a ajouté Jen Psaki.

Jusqu'à présent, la Corée du Nord a refusé les avances diplomatiques de l'administration Biden. Pyongyang souhaite que les Washington et ses alliés lèvent les sanctions économiques imposées en raison de ses programmes d'armement.

(Nandita Bose, version française Camille Raynaud)