USA: Croissance record confirmée pour l'économie au 3e trimestre

·2 min de lecture
USA: CROISSANCE RECORD CONFIRMÉE POUR L'ÉCONOMIE AU 3E TRIMESTRE

WASHINGTON (Reuters) - L'économie des Etats-Unis a renoué avec la croissance au troisième trimestre, à un rythme inégalé, après la violente contraction subie au trimestre précédent sous le coup de la pandémie de coronavirus, confirment les données définitives publiées mardi par le département du Commerce.

Le produit intérieur brut (PIB) de la première économie du monde a augmenté de 33,4% en rythme annualisé sur la période juillet-septembre, une croissance sans précédent depuis le début de cette statistique en 1947. Ce chiffre est légèrement supérieur à une première estimation à 33,1%.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne des chiffres définitifs conformes à la première estimation.

La croissance record enregistrée au troisième trimestre fait suite à une contraction de 31,4%, toujours en rythme annualisé, au trimestre précédent, la plus importante jamais enregistrée.

Le quatrième trimestre s'annonce plus difficile en raison de la résurgence de la pandémie de coronavirus, avec désormais près de 18 millions de personnes contaminées et près de 318.000 morts au total aux Etats-Unis.

De nouvelles restrictions ont été mises en place, le chômage augmente et le Congrès a tardé avant d'approuver lundi un nouveau plan de relance de près de 900 milliards de dollars prévoyant notamment des aides directes aux particuliers et une indemnisation supplémentaire pour les demandeurs d'emplois

Ce plan est à la fois trop tardif et insuffisant pour soutenir l'emploi et les petites entreprises jusqu'à ce que la pandémie s'atténue, juge David Kelly, stratégiste monde pour J.P. Morgan Funds.

Les vaccinations ont commencé mais les experts estiment qu'il faudra du temps avant d'atteindre l'immunité collective.

Les dépenses de consommation, qui représentent plus de deux tiers de l'activité économique des Etats-Unis, ont porté le rebond au troisième trimestre mais montrent depuis des signes de ralentissement.

Avec en prime les nouvelles inscriptions au chômage à un pic de trois mois, la croissance du PIB des Etats-Unis au quatrième trimestre est attendue autour de 5%, la plupart des économistes s'attendant à une croissance modeste, voire à une contraction, au premier trimestre 2021.

(Lucia Mutikani, version française Patrick Vignal)