Les USA craignent de nouvelles "attaques" de l'Iran ou de ses soutiens

LES USA CRAIGNENT DE NOUVELLES "ATTAQUES" DE L'IRAN OU DE SES SOUTIENS

WASHINGTON (Reuters) - Des éléments laissent supposer que l'Iran ou des forces soutenues par la République islamique pourraient préparer de "nouvelles attaques" comme celle qui a visé mardi l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad, a déclaré jeudi le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper.

Les abords de l'enceinte diplomatique ont été le théâtre d'une violente manifestation qui a réuni plusieurs milliers de personnes dénonçant les bombardements américains de dimanche sur des bases d'un mouvement armé chiite pro-iranien.

Des centaines de manifestants se sont à nouveau rassemblés mercredi devant l'ambassade américaine, vers laquelle ils ont jeté des projectiles.

"Il y a des indications montrant qu'ils pourraient préparer de nouvelles attaques, ce qui n'est pas une nouveauté, c'est le cas depuis deux ou trois mois", a déclaré Mark Esper à des journalistes.

"Si cela se produit, nous réagirons et si nous apprenons que des attaques sont en préparation, nous prendrons des mesures préventives afin de protéger les forces américaines et de préserver des vies américaines", a-t-il ajouté.

Les relations entre Washington et Téhéran se sont à nouveau envenimées après les frappes américaines de dimanche contre des installations du Kataïb Hezbollah, qui ont fait au moins 25 morts et 55 blessés.

Elles ont été menées après la mort d'un civil américain dans une attaque à la roquette contre une base militaire irakienne.


(Idrees Ali, version française Simon Carraud)