USA: Biden prévoit d'annoncer un plan de relance de plus de 1.500 milliards de dollars

par Jeff Mason et Jarrett Renshaw
·2 min de lecture
USA: BIDEN PRÉVOIT D'ANNONCER UN PLAN DE RELANCE DE 2.000 MILLIARDS DE DOLLARS, SELON LA CNN

par Jeff Mason et Jarrett Renshaw

WILMINGTON (Reuters) - Le président élu américain Joe Biden devrait dévoiler jeudi un plan de relance ambitieux qui pourrait dépasser 1.500 milliards de dollars (1.234,4 milliards d'euros) pour compenser l'impact de la crise du coronavirus.

Joe Biden, qui prendra ses fonctions le 20 janvier, a durant la campagne électorale érigé en priorité la lutte contre la crise du coronavirus et le plan de relance doit notamment garantir une distribution rapide des vaccins contre le COVID-19.

Le montant de l'enveloppe des mesures pourrait être supérieur à 1.500 milliards de dollars et inclure le versement d'une aide directe aux Américains de 1.400 dollars, d'après une source proche des discussions. Le président élu devrait également faire appel à des entreprises privées pour accélérer le rythme des vaccinations.

Une part importante des mesures sera consacrée aux minorités, a indiqué une autre source au sein de l'équipe de transition de Joe Biden.

La chaîne de télévision CNN, citant deux personnes au fait de la question, a rapporté plus tôt dans la journée que l'ensemble budgétaire devrait être de l'ordre de 2.000 milliards de dollars.

Les sources citées par CNN ont précisé que le projet que compte dévoiler Joe Biden comprend également des financements importants à destination des Etats et des municipalités.

Joe Biden entend dévoiler le projet jeudi soir à Wilmington, dans le Delaware, où il réside, a rapporté CNN.

La prochaine administration travaillera de concert avec le Congrès, où les démocrates seront majoritaires dans les deux chambres, à la mise en oeuvre rapide d'un nouveau plan d'aide.

Mais la mise en accusation mercredi de Donald Trump pour "incitation à l'insurrection" à la suite de l'attaque du Capitole par ses partisans fait craindre du retard dans les premières semaines du mandat de Joe Biden.

"J'espère que les dirigeants du Sénat vont trouver un moyen de répondre à leurs obligations constitutionnelles sur l''impeachment' tout en travaillant sur d'autres questions urgentes pour ce pays", a déclaré mercredi Joe Biden dans un communiqué.

Le président élu a déclaré la semaine dernière que le plan de relance se chiffrerait en "milliers de milliards de dollars" afin de limiter les dommages économiques à long terme des fermetures d'entreprises provoquées par la pandémie.

Le prochain conseiller économique de Joe Biden à la Maison blanche, Brian Deese, a déclaré mercredi à Reuters qu'une fois le plan d'aide adopté, le président élu ferait pression sur le Congrès pour l'adoption de mesures de plus long terme liées aux soins de santé et aux infrastructures.

(Version française Jean Terzian et Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)